2021

Prix de thèse du GIS GESTES 2021

Le Prix de Thèse du GIS GESTES lance sa deuxième édition. Outre la qualité du travail de recherche produit, les critères de valorisation des thèses demeurent les mêmes que l’an passé :

1) le lien thématique de la thèse avec le programme scientifique du GESTES (travail et santé au travail) et

2) le caractère pluridisciplinaire de la thèse.

Les candidatures doivent être envoyées à l’adresse gestes@mshparisnord.fr avant le 1er septembre 2021. Les pièces à produire pour la constitution d’un dossier de candidature valide sont les suivantes :

  • Un résumé de la thèse (entre 15 000 et 20 000 signes espaces compris) mettant en évidence le degré de pluridisciplinarité du travail doctoral. Cette pluridisciplinarité peut concerner l’objet d’étude ou les méthodes. Elle peut prendre une forme institutionnelle (direction de la thèse, membres du jury…). Elle peut également se manifester dans la revue de littérature, organisant un dialogue avec des publications d’autres disciplines.
  • Une copie du rapport de soutenance.

Règlement et modalités du Prix de thèse 2021

Toutes les thèses candidates doivent être issues d’un établissement membre du GIS GESTES et soutenues pendant l’année civile qui précède l’année d’attribution du Prix.

Deux pièces sont évaluées : le rapport de soutenance et un texte inédit produit par la candidate ou le candidat d’une longueur de 15 000-20 000 signes pour présenter le caractère pluridisciplinaire de son travail doctoral.
La récompense consiste en un soutien de 1500 euros qui peut prendre la forme d’une aide à la publication ou à la traduction (modalités de soutien non exhaustives).

Le jury est constitué de 15 membres (8 femmes et 7 hommes) experts des disciplines représentées au sein du GIS GESTES :

  • Maëlezi Bigi, sociologie, Conservatoire national des arts et métiers
  • Willy Buchmann, ergonomie, Conservatoire national des arts et métiers
  • Nathalie Dumouchel-Jeannerod, gestion, Université Gustave Eiffel
  • Claire Edey Gamassou, gestion, Université Paris Est Créteil
  • Éric Hamraoui, philosophie, Conservatoire national des arts et métiers
  • Nicolas Hatzfeld, histoire, Université d’Evry (émérite)
  • Loïc Lerouge, droit, Université de Bordeaux
  • Emmanuelle Mazuyer, droit, Université de Lyon 2
  • Arnaud Mias, sociologie, Université Paris Dauphine
  • Yvon Miossec, psychologie, Conservatoire national des arts et métiers
  • Muriel Prévot-Carpentier, philosophie, Université Paris 8
  • Philippe Sarnin, psychologie, Université de Lyon 2
  • Camille Signoretto, économie, Université d’Aix-Marseille
  • Nadine Thevenot, économie, Université Paris 1
  • Cathy Toupin, ergonomie, Université Paris 8