Soutien à la recherche

Soutien à des projets de traduction

Afin de valoriser et diffuser largement les travaux de recherche francophones sur le travail et la santé au travail, et compte tenu des restrictions de déplacement en vigueur depuis mars 2020, le GIS GESTES lance un Appel à Projets exceptionnel d’aide à la traduction.

Le projet de traduction doit se fonder sur un projet éditorial solide pouvant être de deux types.

  • Il peut s’agir de la traduction d’un article pour sa publication dans une revue non francophone.
  • Il peut s’agir d’une aide à traduction d’un ouvrage en langue étrangère dont l’éditeur aura déjà été défini.

Pour présenter une candidature, il faudra envoyer un dossier de candidature comportant les trois (3) pièces suivantes :

  1. le texte original (en langue française) ;
  2. un budget détaillé comprenant le devis permettant d’évaluer les frais de traduction. Il peut s’agir d’un devis émis par l’éditeur, qui mentionnera la part réservée à la traduction, ou d’un devis présenté par un professionnel de la traduction. Le cas échéant les autres participations financières devront être mentionnées (institutions et montants) ;
  3. un argumentaire de 5000 signes maximum, renseignant l’enjeu du projet de traduction et de sa publication (revue de destination, plus-value d’une traduction en langue étrangère) ainsi que la dimension interdisciplinaire de ce projet.

Calendrier

  • Mercredi 5 mai 2021 : ouverture de l’appel à candidature.
  • Vendredi 2 juillet 2021 minuit : date limite de dépôt des dossiers de candidature.
  • Lundi 6 septembre 2021 : transmission des décisions du jury aux candidat·e·s.

Critères d’éligibilité et subvention allouée

  • La/le chercheur.e doit être rattaché à l’un des établissements membres du GIS, ou membre d’un des laboratoires de recherche de ces établissements.
  • La subvention allouée par le GIS GESTES est plafonnée à 2 000 euros net.
  • La/le lauréat.e s’engage à mentionner la participation du GESTES sur l’ouvrage ou en signature de l’article traduit.

Critères de sélection

  • Les problématiques abordées dans le texte à traduire doivent rejoindre celles du programme scientifique du GIS GESTES.
  • L’interdisciplinarité du projet de traduction doit clairement apparaître dans le dossier de candidature.
  • Toutes les langues étrangères sont éligibles à cet appel à traduction.
  • Le montant de la subvention demandée doit reposer sur la base d’un devis professionnel pour une publication scientifique.

L’évaluation et la sélection des projets seront établis par le Conseil Scientifique du GIS GESTES.

Transmission

Les candidat.e.s doivent remplir le document de demande de soutien spécifique , en veillant à ne pas oublier les pièces dont la liste est précisée dans le dossier.

La date limite d’envoi des candidatures est le vendredi 2 juillet 2021 minuit. Cet envoi prend obligatoirement la forme d’un ou plusieurs documents aux formats .doc et .pdf, adressés à : Gestes@mshparisnord.fr

Un accusé de réception sera envoyé par voie électronique.


Soutien à des manifestations scientifiques

Le GIS GESTES lance chaque année un ou des Appels à Projets (AAP) de Manifestations scientifiques (MS). L’objectif de l’aide est le développement des échanges scientifiques entre équipes de recherche, par le soutien de Manifestations scientifiques organisées par les équipes de recherche des établissements partenaires du GIS. Cet appel donne priorité aux dossiers de manifestations scientifiques internationaux et/ou interdisciplinaires et/ou favorisant les échanges au sein du réseau des chercheurs et laboratoires du GIS GESTES.

Lors de la nouvelle campagne 2020 (seconde vague), le GIS a décidé de soutenir deux manifestations (reportées en 2021, en raison de la crise sanitaire) :

  • « Travailler pour quoi faire » (TPQF), projet porté par Eric Hamraoui (CRTD-CNAM), un important colloque international franco-brésilien qui a reçu une évaluation notée A. Le montant du soutien demandé au GIS est de 4000 euros.
  • Le Congrès International de Psychologie du travail de Langue Française (AIPTLF), projet porté par Marc-Eric Bobillier Chaumon (CRTD-CNAM), qui a reçu une évaluation notée A. Le montant du soutien demandé au GIS est de 4000 euros.

La campagne 2020 (première vague) s’est close le vendredi 22 novembre et les résultats ont été communiqués début janvier. Le Réseau des Jeunes Chercheurs Travail et Santé (RJCTS) a ainsi bénéficié d’un soutien de 4000 euros pour l’organisation d’un séminaire ainsi que d’une journée d’étude à l’automne 2020 initialement (report en 2021).

Lors de la campagne 2019, Le GIS Gestes a décidé de soutenir quatre manifestations scientifiques :

  • « Cent ans de sous-reconnaissance des maladies professionnelles (1919-2019) », porté par l’IRISSO et le CSO, rattachés respectivement à l’Université Paris-Dauphine et à Sciences Po. Cette manifestation scientifique s’est déroulée les 19 et 20 juin à Sciences Po.
  • le colloque : « Du travail au lieu de vie. Quelles mobilisations contre les risques professionnels et les atteintes à l’environnement ? » organisé à l’initiative de militants de la santé au travail et de chercheurs en sciences humaines et sociales par l’Université Lyon 2 – TRIANGLE. Le 14 et 15 novembre 2019 à Givors.
  • le workshop : « Conditions de travail, risques psychosociaux et santé des immigrés et descendants d’immigrés » organisé par l’Institut Convergences Migrations UMR 7192 , la Drees, Mission Recherche, la Dares, département Conditions de travail et Santé le 14 octobre 2019 au Campus Condorcet.
  • Le  colloque « Justice sociale et globalisation, l’Organisation internationale du travail en action depuis 100 ans » (26, 27 et 28 juin 2019) porté par le Centre d’histoire sociale, mondes contemporains (CHS, UMR 8058) de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, coordonné avec l’Université de Genève, New York University, l’IEP Grenoble, le Ministère du Travail, l’OIT Bureau de Paris et le Conseil économique, social et environnemental.

Manifestations scientifiques soutenues en 2017

Soutien à des projets de recherche « Amorçage »

Le GIS GESTES a pour vocation de développer les contacts et les collaborations entre chercheurs de différentes disciplines et rattachés à des établissements distincts. Il a lancé en 2018 un Appel à Projets «Amorçage», destiné à accompagner des coopérations interdisciplinaires et inter-établissements entre chercheurs en vue de structurer des projets de recherche communs. L’objectif est de parvenir à soutenir plusieurs projets de recherche dans la limite de 7 500 € par projet. Les projets cofinancés par d’autres partenaires (établissements, organisations publiques) sont éligibles.

En 2021, l’appel à projet est renouvelé avec un relèvement du montant de financement (jusqu’à 15 000 € par projet). À l’issue de la campagne 2021, le Bureau a décidé de soutenir quatre projets :

  • « Dynamiques individuelles et collectives en situations de travail distancielles et présentielles (DYNATRAV) »
    Disciplines : ergonomie, philosophie, sciences de gestion
    Collaboration d’équipes des établissements suivants : Université Paris 8, Université Paris Est Créteil
  • « L’amiante comme problème d’État :
    responsabilités publiques, santé au travail et mobilisations dans la fonction publique (ÉtAmiante) »
    Disciplines : histoire, sociologie, sciences politiques
    Collaboration d’équipes des établissements suivants : Université Paris 1, INRS

  • « Le travail a t-il sa place dans les nouveaux espaces de bureau ? Le Flex Office et la prise en compte de l’activité (FLEX-OFFICE) »
    Disciplines : sociologie, ergonomie, psychologie
    Collaboration d’équipes des établissements suivants : Université Gustave Eiffel, EHESS, Université Paris 1, CNAM

  • « Entre prévention des risques psychosociaux (RPS) et qualité de vie au travail (QVT) : l’individualisation en question (INDIPREV) »
    Disciplines : sociologie, économie
    Collaboration d’équipes des établissements suivants : Université Gustave Eiffel, CNAM

La campagne 2020 a permis d’attribuer un soutien au projet :  « Juger l’incertain. Étude d’un dispositif de jugement des maux du travail ».
Disciplines : sociologie et histoire
Collaboration d’équipes des établissements suivants : Aix-Marseille Université, EHESS

Les projets doivent prévoir la coopération scientifique entre des chercheurs relevant d’au moins deux disciplines distinctes et appartenant à au moins deux établissements partenaires du GIS. Les projets portés par de jeunes chercheurs et ceux promouvant une interdisciplinarité entre les sciences humaines et sociales et les autres sciences seront regardés avec une attention toute particulière.

Les lauréats seront invités à présenter leurs travaux dans le cadre d’une journée de restitution, à l’automne 2020.

A l’issue de la procédure d’évaluation par le conseil scientifique, le bureau a décidé de soutenir trois projets :

  • La fabrication de la pénibilité au travail entre métropole et colonie : le cas des travailleurs marocains (années 1910-2000)

Disciplines : histoire et sociologie

Collaboration d’équipes des établissements suivants : CNAM, ENS Paris Saclay, Aix Marseille Université, Mines de Paris, Université Paris Diderot et Université Paris 8

  • Gestion des personnels et santé au travail au sein des confédérations syndicales (CFDT, CGT)

Disciplines : sociologie, sciences politique et histoire

Collaboration d’équipes des établissements suivants : Université Paris 1, Sciences Po Paris, Aix Marseille Université et Université Paris Nanterre

  • Retours d’expériences d’interventions mises en œuvre par les acteurs de prévention

Disciplines : psychologie du travail, ergonomie et sociologie

Collaboration d’équipes des établissements suivants : CNAM et Université Lyon 2

Lauréats AAP 2012-2016