AAP Amorçage

Soutien à des projets de recherche « Amorçage »

Le GIS GESTES a pour vocation de développer les contacts et les collaborations entre chercheurs de différentes disciplines et rattachés à des établissements distincts. Il a lancé en 2018 un Appel à Projets «Amorçage», destiné à accompagner des coopérations interdisciplinaires et inter-établissements entre chercheurs en vue de structurer des projets de recherche communs. L’objectif est de parvenir à soutenir plusieurs projets de recherche dans la limite de 7 500 € par projet. Les projets cofinancés par d’autres partenaires (établissements, organisations publiques) sont éligibles.

AAP « Amorçage » 2022 : consulter la page

En 2021, l’appel à projet est renouvelé avec un relèvement du montant de financement (jusqu’à 15 000 € par projet). À l’issue de la campagne 2021, le Bureau a décidé de soutenir quatre projets :

  • « Dynamiques individuelles et collectives en situations de travail distancielles et présentielles (DYNATRAV) »
    Disciplines : ergonomie, philosophie, sciences de gestion
    Collaboration d’équipes des établissements suivants : Université Paris 8, Université Paris Est Créteil
  • « L’amiante comme problème d’État :
    responsabilités publiques, santé au travail et mobilisations dans la fonction publique (ÉtAmiante) »
    Disciplines : histoire, sociologie, sciences politiquesCollaboration d’équipes des établissements suivants : Université Paris 1, INRS
  • « Le travail a t-il sa place dans les nouveaux espaces de bureau ? Le Flex Office et la prise en compte de l’activité (FLEX-OFFICE) »
    Disciplines : sociologie, ergonomie, psychologie
    Collaboration d’équipes des établissements suivants : Université Gustave Eiffel, EHESS, Université Paris 1, CNAM
  • « Entre prévention des risques psychosociaux (RPS) et qualité de vie au travail (QVT) : l’individualisation en question (INDIPREV) »
    Disciplines : sociologie, économieCollaboration d’équipes des établissements suivants : Université Gustave Eiffel, CNAM

La campagne 2020 a permis d’attribuer un soutien au projet :  « Juger l’incertain. Étude d’un dispositif de jugement des maux du travail ».
Disciplines : sociologie et histoire
Collaboration d’équipes des établissements suivants : Aix-Marseille Université, EHESS

Les projets doivent prévoir la coopération scientifique entre des chercheurs relevant d’au moins deux disciplines distinctes et appartenant à au moins deux établissements partenaires du GIS. Les projets portés par de jeunes chercheurs et ceux promouvant une interdisciplinarité entre les sciences humaines et sociales et les autres sciences seront regardés avec une attention toute particulière.

Les lauréats seront invités à présenter leurs travaux dans le cadre d’une journée de restitution, à l’automne 2020.

A l’issue de la procédure d’évaluation par le conseil scientifique, le bureau a décidé de soutenir trois projets :

  • La fabrication de la pénibilité au travail entre métropole et colonie : le cas des travailleurs marocains (années 1910-2000)

Disciplines : histoire et sociologie

Collaboration d’équipes des établissements suivants : CNAM, ENS Paris Saclay, Aix Marseille Université, Mines de Paris, Université Paris Diderot et Université Paris 8

  • Gestion des personnels et santé au travail au sein des confédérations syndicales (CFDT, CGT)

Disciplines : sociologie, sciences politique et histoire

Collaboration d’équipes des établissements suivants : Université Paris 1, Sciences Po Paris, Aix Marseille Université et Université Paris Nanterre

  • Retours d’expériences d’interventions mises en œuvre par les acteurs de prévention

Disciplines : psychologie du travail, ergonomie et sociologie

Collaboration d’équipes des établissements suivants : CNAM et Université Lyon 2