2022

Prix de thèse du GIS GESTES 2022

Lauréate du Prix 2022

La lauréate du Prix de thèse du GESTES 2022, déclarée à l’unanimité par le jury, est :

Amélie BEAUMONT, pour sa thèse en sciences politiques soutenue à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et intitulée « Déformations professionnelles Le travail comme institution socialisatrice : comprendre la transformation des employés de l’hôtellerie de luxe ».

La thèse que j’ai préparée sous la direction de Frédérique Matonti (politiste) et Cédric Lomba (sociologue), soutenue le 11 octobre 2021, a pris pour objet la socialisation par le travail, c’est-à-dire toutes les manières dont le travail peut affecter les individus au-delà de sa seule sphère. Elle a été soutenue devant un jury de politistes et de sociologues : Sébastien Chauvin, Annie Collovald, Muriel Darmon et Sophie Dubuisson-Quellier.

Construite à la croisée de la sociologie et de la science politique, la thèse a pris acte de l’encastrement du politique dans le social et s’est efforcée de comprendre comment l’organisation du travail et les rapports sociaux au sein d’une entreprise transformaient les représentations et les pratiques sociales et politiques des travailleurs. J’ai analysé le vécu des travailleurs sous des facettes les plus variées possibles, en m’intéressant aussi bien aux rapports à l’organisation du travail et aux différents agents présents (hiérarchie, collègues, clients), qu’aux rapports à la consommation, au corps, à l’espace, à la compétition politique comme à la justice du monde social. Pour opérationnaliser ce programme, j’ai choisi un terrain particulier, l’hôtellerie de luxe, qui permet d’isoler plus aisément les effets du travail sur les employés.

Document de candidature d’A. Beaumont

Le jury du Prix a apprécié la centralité du travail dans la thèse ainsi que sa dimension pluridisciplinaire, au regard de la double direction du côté de la science politique et du côté de la sociologie, mais aussi de la composition du jury qui a respecté cette caractéristique du travail de la candidate. Le sujet se prête aussi très bien à une approche pluridisciplinaire entre la science politique et la sociologie.
Le texte de candidature présente très bien le travail de croisement entre des sous-champs de la sociologie et une branche des sciences politiques.
Il s’agit d’un travail exceptionnel, de terrain, de durée, d’expertise. Les membres du jury de thèse soulignent de manière unanime la très haute qualité scientifique du travail de la candidate dont plusieurs soulignent qu’il fera date en sociologie politique. L’impressionnante enquête qui a été menée et la qualité de l’approche théorique font de ce travail un modèle du genre qui permet de présenter un travail de réflexion solide et approfondi sur le sujet des déformations professionnelles au prisme de la transformation des employés de l’hôtellerie de luxe.

Pour toutes les qualités de sa thèse et la pleine adéquation de sa candidature avec les critères privilégiés du Prix de thèse du GESTES, le jury décide donc à l’unanimité d’accorder à Mme Beaumont le Prix de thèse 2022 du GIS GESTES. Celle-ci bénéficiera d’un chèque de 1500 euros pour récompense.

Règlement et modalités du Prix de thèse 2022

Outre la qualité du travail de recherche produit, les critères de valorisation des thèses demeurent les mêmes que l’année précédente :
1) le lien thématique de la thèse avec le programme scientifique du GESTES (travail et santé au travail) et
2) le caractère pluridisciplinaire de la thèse.
Les candidatures doivent être envoyées à l’adresse gestes@mshparisnord.fr avant le 26 août 2022. Les pièces à produire pour la constitution d’un dossier de candidature valide sont les suivantes :

  • Un résumé de la thèse (entre 15 000 et 20 000 signes espaces compris) mettant en évidence le degré de pluridisciplinarité du travail doctoral. Cette pluridisciplinarité peut concerner l’objet d’étude ou les méthodes. Elle peut prendre une forme institutionnelle (direction de la thèse, membres du jury…). Elle peut également se manifester dans la revue de littérature, organisant un dialogue avec des publications d’autres disciplines.
  • Une copie du rapport de soutenance.

Toutes les thèses candidates doivent avoir été soutenues pendant l’année civile qui précède l’année d’attribution du Prix.

La récompense consiste en un chèque de 1500 euros pour la/le lauréat·e.

Règlement du Prix :